Ir para o conteúdo
Mostrar cesto Esconder cesto
Tela cheia

RIPESS

14 de Abril de 2013, 21:00 , por Daniel Tygel - | Ninguém está seguindo este artigo ainda.

L’Afrique se mobilise autour de l’ESS

18 de Novembro de 2019, 15:34, por RIPESS - 0sem comentários ainda

Pendant ces dernières semaines, les membres du Réseau Africain de l’Économie Sociale Solidaire (RAESS) – RIPESS Afrique ont organisé plusieurs activités et conférences pour promouvoir et discuter sur l’Économie Social Solidaire (ESS). Cet article résume les activités principales qui ont eu lieu au Cameroun, Mali, Sénégal et Bénin, faisant preuve du dynamisme des organisations africaines autour de l’ESS.

Écrit par Mamadou Seydou Diallo, Coordinateur Général du RAESS

Depuis sa création en 2010, le RAESS œuvre pour la promotion de l’EES en Afrique à travers les réseaux nationaux. Pour ce faire, le RAESS mobilise les divers acteurs nationaux de l’ESS à travers ses membres qui collaborent étroitement avec les pouvoirs publics, pour soutenir les organisations et entreprises de l’ESS afin qu’elles mettent en commun leurs connaissances et partagent leurs expériences dans les processus de création de richesses et lutte contre les inégalités sociales.

Dans cette perspective, des fora et salons dédiés sont organisés pour permettre aux divers acteurs (sociétés coopératives, mutuelles, associations, services d’appui, les autorités politiques, etc.), de retrouver pour échanger autour des connaissances ESS, exposer et vendre les produits, mais surtout rendre visibles les actions, les acteurs et leurs produits.

C’est dans ce cadre que sont organisées des fora et salons dans un certain nombre de pays Africains dont le Cameroun, le Mali, le Sénégal et le Bénin.

Cameroun

Du 29 au 30 octobre 2019 s’est tenue au Palais des congrès de Yaoundé, la 4e édition des Journées nationales de l’Économie Sociale (JNES). Avec pour thème « l’Économie au cœur du développement inclusif au Cameroun » et réunissant un peu plus de 400 acteurs de l’économie sociale de part et d’autre, ces journées avaient pour objectif principal de permettre aux activités des Unités de l’Économie Sociale (UES) d’induire un développement inclusif au Cameroun à travers des partenariats multiformes.

Faisant ressortir l’importance de la mise en réseau des UES pour un développement inclusif, c’était l’occasion pour le Réseau national de l’Économie Sociale (RESSCAM) d’inviter ces unités à une mutualisation des efforts pour l’atteinte d’une vision commune : faire de l’innovation sociale un levier de transformation du Cameroun. Ce qui devra passer par la professionnalisation et la structuration des UES mais également l’implication de toutes les parties prenantes dans ce processus.

Somme toute, l’ensemble des recommandations formulées à l’endroit du Ministère des petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat (MINPMEESA) à l’exemple des projets et programmes d’accompagnement des UES, l’implication des Collectivités territoriales décentralisées dans la promotion et le développement de l’Économie Sociale, la mise sur pied d’une finance solidaire en vue d’accompagner les UES, et la contribution à la l’autonomisation des UES à travers des stratégies d’autofinancement permettra au Cameroun de s’arrimer aux nouvelles exigences du secteur de l’Économie Sociale et Solidaire en constante évolution.

Vous pouvez lire l’article complet sur la 4e édition des Journées nationales de l’Économie Sociale (JNES) ici.

Mali

Du 04 au 06 novembre 2019 a eu lieu le salon de l’Économie Sociale Solidaire (ESS) dans le cadre de la 25ème édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion au Mali sous la Haute présidence du Ministre de la solidarité et de Lutte contre la Pauvreté. Le thème de cette édition était «Financement des organisations et entreprises de l’économie sociale et solidaire en temps de crise humanitaire». 

Le Ministère de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté du Mali, tenant compte de l’importance du secteur de l’ESS dans la création des emplois, des biens et des services, des sociétés coopératives, des mutuelles et associations œuvrant dans les domaines aussi variés que sont le micro crédit, finance solidaire, commerce équitable, santé, production, assurances, éducation, etc. a inscrit dans les domaines prioritaires de ses interventions pendant cette 25ème édition la promotion et l’appui aux organisations de l’Economie Sociale et Solidaire (OESS).

Ce salon est l’expression de l’impulsion que le Gouvernement du Mali entend donner à ces organisations de l’Economie Sociale et Solidaire (OESS) afin de leur permettre d’exposer leur savoir et leur savoir faire en vue d’échanger, de vendre, d’acheter pour se procurer de la richesse.

Le salon a reçu 87 invités officiels dont 44 du RENAPESS à la Maison des Jeunes et, entre d’autres, les temps forts ont été les discours du Maire de la commune II, des parrains et de Monsieur le Ministre, l’animation des stands de produits et des connaissances ESS. Parallèlement, deux discussions ont été animées sur le « Financement des organisations et entreprises de l’économie sociale et solidaire en temps de crise humanitaire » et sur « Les dispositifs de Couverture Sociale au Mali».

Entre ses objectifs, le salon a travaillé pour faire connaître les différentes organisations et entreprises de l’ESS (sociétés coopératives, associations et autres groupements et quelques structures d’appui) ; faire la présentation des différents produits de l’ESS pour une meilleure vente promotionnelle ; favoriser des échanges entre les différents acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire autour de leurs préoccupations ; et organiser une conférence centrée sur les thèmes «Financement des organisations et entreprises de l’économie sociale et solidaire en temps de crise humanitaire » et «les dispositifs de Couverture Sociale au Mali».

Rappelons qu’en 2003, les acteurs maliens de l’ESS, avec l’appui du Ministère en charge de la solidarité, ont mis en place une organisation faîtière dénommée Réseau National d’Appui à la Promotion de l’Economie Sociale et Solidaire (RENAPESS), qui est membre fondateur du Réseau Africain de l’Economie Sociale Solidaire (RAESS) et membre du Réseau International pour la Promotion de l’Economie Sociale Solidaire (RIPESS). Ce réseau compte actuellement 63 organisations membres.

De nos jours, on compte au Mali 18264 sociétés coopératives qui sont en processus d’harmonisation à l’Acte Uniforme de l’OHADA et 210 mutuelles sociales qui se trouvent dans divers secteurs (santé, assurance, production, services et autres). Par ailleurs le Gouvernement du Mali a adopté le 09 octobre 2014 à Bamako, la Politique Nationale de Promotion de l’Economie Sociale et Solidaire et son Plan d’actions avec la forte contribution du RENAPESS soutenu par ses partenaires, le dont essentiellement le CECI.

Sénégal

Le Ministère de la Microfinance et de l’Economie Sociale et Solidaire du Sénégal a organisé du 26 octobre au 02 novembre 2019 de Salon de l’Economie Sociale et Solidaire au Centre des Expositions de Diamniadio.

Ce Salon Africain de l’Economie Sociale et Solidaire (Salon ESS) est un évènement conçu et initié par les Groupes de travail Economie Sociale et Solidaire (GT-ESS), mis en place dans le cadre des Groupes d’Impulsion Economique Maroc-Sénégal d’une part, et Maroc-Côte d’Ivoire d’autre part.

Les Présidents des GT-ESS des trois pays, Maroc, Côte d’Ivoire et Sénégal, sous l’égide du Conseil National du Patronat du Sénégal, la Confédération Générale des Entreprises du Maroc et le Secteur privé Ivoirien, ont convenu d’institutionnaliser le Salon ESS dans l’agenda de leurs groupes de travail respectifs et de l’organiser sur une base tournante.

C’est la Déclaration de Casablanca de 2017 qui a consacré le passage du flambeau au Sénégal pour organiser la deuxième édition du Salon ESS. Le thème général du Salon ESS 2019 a été : « L’économie sociale et solidaire : un modèle alternatif et inclusif d’entrepreneuriat. ». L’objectif global de ce Salon ESS 2019 était de renforcer la visibilité des produits et des services issus des chaînes de valeur de l’ESS et de favoriser ainsi leur promotion.

De manière plus spécifique, il s’agissait de mettre en lumière la contribution de l’ESS au développement économique et social, à la structuration des économies locales des terroirs de nos pays, à l’inclusion et à l’autonomisation des femmes, des jeunes et des personnes en situation de handicap dans les processus de création de valeur ajoutée et de richesses, et in fine à l’amélioration durable de leurs conditions de vie.

Il visait également à travers son Forum scientifique à contribuer au partage d’expériences et à la construction de l’intelligence collective sur les problématiques et les enjeux de consolidation de l’ESS pour éclairer les politiques publiques en faveur du développement économique et social inclusif, notamment des citoyens les plus vulnérables.

Enfin, le Salon ESS ambitionnait de favoriser la coopération économique entre les acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire du Sénégal, du Maroc et de la Côte d’Ivoire, et de devenir un Salon Africain inclusif, pour mieux contribuer à la promotion de la diplomatie économique, notamment dans le contexte actuel de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA).

Ce salon a été également parqué par une animation culturelle pour contribuer à promouvoir la diversité et la richesse culturelle du Sénégal. De même, en vue d’encourager la créativité et de stimuler le dynamisme de l’entrepreneuriat dans l’ESS, le Salon ESS a lancé un appel à candidatures pour participer à des concours « Talents & Innovation » sur la base d’un cahier des charges.

Au Benin

Le Groupe Béninois de l’Économie Sociale Solidaire (GBESS) a aussi participé à plusieurs expériences de promotion de l’économie sociale et solidaire récemment.

En premier lieu, le Président du GBESS a été reçu en audience par le Directeur Régional du Bureau de l’Afrique de l’Ouest de l’OIF à Lomé dans le cadre de partenariat. Le Directeur du BRAO/OIF a accepté ce partenariat dont une convention de partenariat serait signée vers fin Décembre 2019.

Aussi, le GBESS a fait diffusion et suivi d’appel à projet à ses membres et entreprises sociales dans le cadre de la coopération avec la Société Coopérative ‘’SENS-Bénin’’ mandatée par l’organisation International de la Francophonie (OIF).

Par ailleurs, pendant les mois de septembre et octobre 2019, le GBESS a identifié 34 entreprises sociales et inclusives au Bénin, dans le cadre d’un partenariat avec l’Association : ‘’Le Mouvement Entrepreneurs Sociaux (MOUVES-France)’’.

Et finalement, le GBESS a accompagné l’Union des groupements de femmes de Ouèssè, pour participer au Festival Gastronomique Zâ du 25 au 29 Septembre 2019 à Cotonou.

The post L’Afrique se mobilise autour de l’ESS appeared first on RIPESS.



ASEC organise une tournée d’apprentissage de l’ESS en Asie et la conférence sur les économies transformatrices.

11 de Novembro de 2019, 16:20, por RIPESS - 0sem comentários ainda

ASEC – RIPESS Asie organise une conférence pour discuter du rôle de l’économie transformatrice dans la revitalisation de l’économie rurale à travers les objectifs de développement durable (ODD). L’événement se tiendra du 11 au 14 novembre 2019 à Yogyakarta, en Indonésie.

Écrit par Eri Trinurini Adhi, membre de ASEC – RIPESS Asie 

Le Conseil Asiatique de l’Économie Solidaire (ASEC), membre du RIPESS, en collaboration avec Yayasan Bina Swadaya (Bina Swadaya), organise une conférence pour faciliter un partage solide et ouvert des modèles/approches et des applications d’affaires entre les experts en technologie, les spécialistes des affaires et les citoyens locaux afin de trouver des solutions pour une région durable et inclusive en Asie. La conférence se tiendra du 11 au 14 novembre 2019 à Yogyakarta, en Indonésie. Environ 40 personnes de 8 pays asiatiques (Indonésie, Thaïlande, Philippines, Malaisie, Inde, Sri Lanka, Hong Kong, Chine, Chine, Corée du Sud) et de deux autres pays (Australie et Espagne) y participent.

Les efforts déployés par l’ONU pour faire de la réduction de la pauvreté et du développement durable des priorités stratégiques, et les conséquences persistantes de la crise économique et financière mondiale, ont tous deux intensifié la recherche d’approches novatrices du développement. Dans ce contexte, un nombre croissant de gouvernements et d’entreprises du monde entier tiennent compte de l’avis des spécialistes du développement, des militants et des universitaires qui estiment qu’il faut accorder davantage d’attention au rôle de l' »Économie Sociale et Solidaire » (ESS).

Les formes d’activité économique qui composent l’ESS reconnaissent et appliquent généralement un ensemble de principes, de normes et de pratiques qui semblent particulièrement propices à la satisfaction des besoins fondamentaux des populations et à la promotion de la protection de l’environnement, du travail décent, de la répartition équitable des ressources et des bénéfices et des formes démocratiques de gouvernance. L’ESS peut jouer un rôle crucial dans la réalisation de l’Agenda 2030 et des Objectifs de Développement Durable (ODD) en promouvant et en mettant en œuvre un développement inclusif et durable par des innovations et des pratiques sociales, institutionnelles et technologiques concrètes. Les liens entre l’ESS et les ODD attirent l’attention sur son potentiel en tant que modèle alternatif de développement qui peut s’attaquer aux fondements structurels d’un développement exclusif et non durable.

Tournée d’apprentissage et conférence internationale sur les ODD

Sur cette note, l’ASEC organisera une tournée d’apprentissage sur les ODD et une conférence internationale. La tournée d’apprentissage des ODD a lieu le premier jour (12 novembre). Les participants visiteront le village de Panggungharjo, dans le district de Bantul, province de Jogyakarta. Le village de Panggungharjo est l’un des villages les plus prospères d’Indonésie, qui est en mesure de collecter des sources locales pour le développement du village. De nombreuses initiatives d’entreprises communautaires dans ces villages ont été intégrées dans une seule entreprise villageoise. Grâce à l’entreprise intégrée, ils sont en mesure de travailler plus efficacement, de mieux servir et de concurrencer les autres entreprises sans négliger les objectifs sociaux tels que les possibilités d’emploi, l’égalité, l’identité culturelle et l’environnement. Sur la base de l’observation sur le terrain, en fin de journée, les participants discuteront de la façon dont ce modèle d’entreprise communautaire peut contribuer aux ODD.

Le deuxième jour (13 novembre 2019), il y aura une conférence internationale sur la revitalisation de l’économie locale par l’ESS. Ce jour-là, des représentants de 8 pays (Malaisie, Thaïlande, Philippines, Inde, Sri Lanka, Hongkong-Chine, Corée) partageront leurs pratiques d’Économie Sociale et Solidaire. En outre, il sera également question de la façon dont ces mouvements communautaires sont liés au mouvement mondial par le biais du Forum Social Mondial sur les Économies Transformatrices (FSMET 2020) et du Forum des peuples de l’ASEAN. La conférence sera clôturée par une déclaration de Yogyakarta pour dessiner la feuille de route d’une économie transformatrice basée sur les villages.

L’ASEC se réunira également le 14 novembre 2019 pour revoir son rôle et renforcer la solidarité ainsi que le plaidoyer en faveur de l’ESS et des ODD dans le contexte asiatique et de l’ASEAN. Il s’agit d’une période opportune pour que les mouvements de base se rencontrent et renforcent leur rôle et leur position dans la promotion de l’ESS et des ODD.

 

The post ASEC organise une tournée d’apprentissage de l’ESS en Asie et la conférence sur les économies transformatrices. appeared first on RIPESS.



Réchauffement climatique et ESS : les ressources de socioeco.org

10 de Novembro de 2019, 18:45, por RIPESS - 0sem comentários ainda

Les effets potentiellement désastreux du réchauffement climatique obligent chacun de nous à se poser des questions sur les impacts de son mode de vie et du modèle économique que nous voulons voir mettre en oeuvre. Quels documents peut-on trouver sur le mot clé « réchauffement climatique » dans socioeco.org? Comme vous le verrez, l’alerte avait été donnée il y a longtemps.

Quelle place pour l’ESS dans la transition écologique?

Pour une transition sociale-écologique. Quelle solidarité face aux défis environnementaux ? Eloi LaurentPhilippe Pochet, Editions Les Petits Matins, Paris, France, novembre 2015

Petit Traité de résilience localeHugo CartonPablo ServigneAgnès SinaïRaphaël Stevens, Editions Charles Léopold Mayer (ECLM), Paris, France, septembre 2015

Commerce équitable et justice climatique. Les Carnets de la Plateforme pour le Commerce equitable, avril 2010

La grande transition : maintenir le cap sur le changement social, économique et écologique en périodes de turbulenceMichael LewisPatrick Conaty, octobre 2009

The Great Transition: Navigating Social, Economic, Ecological Change in Turbulent TimesMichael LewisPatrick Conaty, octobre 2009

Europe in transition. Local communities leading the way to a low-carbon society. Eamon O’Hara, juin 2013

Sharing for Survival. Restoring the Climate, the Commons and Society, Brian Davey, FEASTA, Irlande, avril 2012

The Transition Companion Making Your Community More Resilient in Uncertain Times, Rob Hopkins, octobre 2011

Pratiques agricoles, alimentation et changement climatique

Les petits agriculteurs et l’agriculture à petite échelle refroidissent la planète, 2009, La Via Campesina

Video : L’agriculture biologique au Burkina Faso – La meilleure réponse aux effets du changement climatiqueAnne Schiltz, décembre 2013

Alimentos y cambio climático: el eslabón olvidado, septembre 2011, GRAIN

Cocinando el Planeta : Hechos, cifras y propuestas sobre cambio climatico y sistema alimentario globalVirginia MartínezFerrán García Edicion, octobre 2009 GRAIN

Eat the Sky: The Climate Crisis at the End of Your Fork.Anna Lappé, octobre 2008, NEI

Fifty Million Farmers, Twenty-Sixth Annual E. F. Schumacher Lectures octobre 2006, Richard Heinberg, 2006

Economies transformatrices pour lutter contre le réchauffement

GUÍA La Nueva Economía como herramienta frente al cambio climático en las ciudades Diego Isabel La MonedaDaniel Toro González, juillet 2018

L’importance des politiques publiques

La contratacion publica sostenible, clave para alcanzar los compromisos del acuerdo de Paris, Articulo de ICLEI, 02/09/2016, septembre 2016

Des positionnements

Posicionamiento político de organizaciones sociales de América Latina y el Caribe hacia la COP 21, décembre 2015

La CLOC/Vía Campesina ante Conferencia Mundial de los Pueblos sobre el Cambio Climático y los Derechos de la Madre Tierra, mars 2011

The post Réchauffement climatique et ESS : les ressources de socioeco.org appeared first on RIPESS.



Conférence 2019 de l’ASEC – Economie Transformatrice : Revitaliser l’économie rurale par l’ESS, 11-14 novembre, Yogyakarta (Indonésie)

8 de Novembro de 2019, 19:18, por RIPESS - 0sem comentários ainda

Conférence annuelle de l’ASEC – RIPESS Asie pour discuter du rôle de l’économie transformatrice dans la revitalisation de l’économie rurale à travers les objectifs de développement durable (ODD).

La première journée sera axée sur la mesure de la contribution des initiatives locales aux ODD. Le deuxième jour, ils discuteront de la voie à suivre pour faire progresser les initiatives locales vers une économie transformatrice.

Ordre du jour
Jour 1 : visite sur le terrain, 2 à 4 groupes visitent chaque village pour avoir un aperçu de ce que le village apporte aux ODD.
Jour 2 : atelier basé sur les preuves recueillies lors de la visite sur le terrain et préparation d’une courte présentation pour le séminaire de 2009.
Jour 3 : Séminaire international, avec des conférenciers du gouvernement de l’État, du gouvernement local, des OSC internationales et des OSC nationales.

The post Conférence 2019 de l’ASEC – Economie Transformatrice : Revitaliser l’économie rurale par l’ESS, 11-14 novembre, Yogyakarta (Indonésie) appeared first on RIPESS.



Le RIPESS organise une tournée d’apprentissage et de formation croisée en économie solidaire aux Etats-Unis

6 de Novembro de 2019, 16:59, por RIPESS - 0sem comentários ainda

Cette semaine, du 8 au 11 novembre, le groupe de travail Éducation du RIPESS organise une tournée pilote d’apprentissage et de formation croisée sur l’économie solidaire organisée par la coopérative Jackson (Etats-Unis) avec la participation de formateurs locaux et internationaux des Etats-Unis, d’Amérique latine et des Caraïbes, du Canada, d’Europe et d’Asie orientale.

L’objectif est de permettre un échange de connaissances entre les formateurs en économie sociale (ES) et de travailler à l’élaboration d’un programme d’études en ES. Le format de la tournée d’apprentissage, basé sur une expérience locale de ES, et le développement du curriculum seront mis à la disposition d’autres réseaux et initiatives d’ES pour être utilisés et adaptés à leur contexte local. La compréhension de l’ES est un moyen de changer le paradigme économique et social capitaliste actuel vers un monde plus juste et durable.

Pendant ces trois jours, les participants combineront l’apprentissage en classe pour fournir une base théorique, pratique et des stratégies d’organisation pour construire l’économie solidaire avec des visites de projets sur le terrain pour voir et s’engager dans des pratiques réelles d’économie solidaire.

Parmi les objectifs, ce projet veut piloter et co-développer un programme d’études en ES, ce qui comprend la création de matériel, des méthodologies et des lignes directrices, et animé par des éducateurs en ES du monde entier, ainsi que des gens de la coopérative Jackson. Et aussi, pour se connecter et apprendre à se connaître et s’engager dans un processus de transformation personnelle : « nous connaître nous-mêmes en relation avec les autres – une compréhension du  » nous  » et de la mutualité ».

En étant une formation de formateurs, ce cours vise également à générer un dialogue de connaissances entre les formateurs qui sont connectés aux mouvements de base de l’ES du monde entier. En adoptant une approche d’éducation populaire, les participants commenceront par la connaissance de chacun d’entre eux et comprendront que chacun est un enseignant et un apprenant.

Cette approche, bien alignée sur l’ES en termes de principes, de fondements et de méthodes, est un processus d’analyse – recherche de modèles, accès à de nouvelles connaissances au besoin, élaboration d’une stratégie d’action, mise en œuvre de cette action, puis retour à une réflexion sur l’expérience, analyse, collecte de nouvelles connaissances pour transformer l’économie locale et mondiale en une société nouvelle fondée sur la justice, l’égalité et l’amour, etc.

L’objectif de l’éducation populaire est de s’engager dans un processus continu de réflexion et d’action afin de transformer la réalité par une libération économique, sociale et politique.

Coopérative Jackson, Mississippi (États-Unis)

Le cours est organisé par la coopérative Jackson, un projet qui suscite beaucoup d’enthousiasme aux États-Unis et à l’échelle internationale, car il s’inscrit dans une vision plus large visant à transformer l’économie et la société locales et régionales par une stratégie politico-électorale, une organisation populaire par le biais d’assemblées populaires et la construction de l’ES par un réseau coopératif composé de quatre institutions interdépendantes : une fédération des coopératives locales de travail, un incubateur coopératif, un centre de formation et d’éducation coopératives et une banque ou institution financière coopérative.

Pour ces raisons, le groupe de travail sur l’éducation du RIPESS a décidé de collaborer avec la coopérative Jackson pour organiser ce cours et commencer à développer un programme d’économie solidaire qui pourra être utilisé dans le futur par des personnes du monde entier.

Matériel pédagogique sur l’ES disponible sur Socioeco

Le groupe de travail Éducation du RIPESS a dressé une liste du matériel de formation sur l’ES qui sera mis à la disposition de toute personne intéressée ou travaillant dans le domaine de l’ES et de l’éducation. Tout le matériel se trouve dans Socioeco, le centre de ressources du RIPESS et nous invitons tous les formateurs et les réseaux d’ES à envoyer du nouveau matériel à socioeco.org pour être inclus dans la section sur le matériel de formation en ES ou sur la carte spéciale des outils pédagogiques.

Le RIPESS publiera des mises à jour pendant le cours sur nos comptes de médias sociaux Twitter et Facebook. Restez donc à l’écoute pour suivre l’élaboration du programme d’études en ES et les apprentissages de tous les participants au cours de ces trois journées intenses.

The post Le RIPESS organise une tournée d’apprentissage et de formation croisée en économie solidaire aux Etats-Unis appeared first on RIPESS.